UNE PERSONNE

Synopsis
Jésus est le cadeau du Père, divinement préparé avant la création du monde, pour toute l’humanité. Sa venue sur terre devient extraordinaire lorsque nous comprenons réellement le plan du Père, l’identité de Jésus, Sa nature et Sa mission sur terre.
Résumé
Après la résurrection de Jésus, Pierre a affirmé qu’il n’y avait de salut en aucun autre nom que le nom de Jésus. En d’autres termes, le seul sauveur potentiel c’est Jésus. Mais pourquoi ? Qui est-il? Historiquement nous savons que Jésus a vécu il y a deux mille ans, qu’il était connu comme un jeune rabbin d’une trentaine d’années, avec une certaine force physique parce qu’il  avait été charpentier ; il était très charismatique, très populaire  et très détesté par ailleurs par d’autres. Doué d’une grande sagesse, il enseignait avec autorité et faisait des miracles et des guérisons extraordinaires. Il avait aussi beaucoup de compassion et aimait les enfants. Mais ce qui est intéressant c’est de voir que Jésus disait de lui-même des choses assez extraordinaires. Il disait qu’Il était le chemin la vérité et la vie; Le Fils de Dieu; le messie; la résurrection et la vie; qu’Il avait existé avant le monde; qu’Il était le pain de la vie; qu’il allait revenir pour juger le monde. C.S Lewis, l’auteur des Chroniques de Narnia a posé le trilemne suivant : Jésus a dit des choses sur Lui qui étaient telles que ou Il était menteur, ou Il était fou ou Il était Seigneur . Et C.S Lewis a choisi « Seigneur ». Les gens sont prêts à croire toutes sortes d’hypothèses farfelues non vérifiées pour démentir les écritures vérifiées et vérifiables datant de 2000 ans. Ils préfèrent croire des personnes du 21ème siècle qui n’ont pas connu Jésus que de lire les écrits des témoins oculaires de Jésus. Voyons quelques témoins oculaires. Pierre qui L’avait connu en chair mais qui avait aussi eu la révélation que Jésus était le fils de Dieu(Mat 16:13-20) a pu affirmer la véracité de son témoignage: » Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais parce que nous avons vu sa majesté de nos propres yeux  » (2 Pie. 1.16). Pierre , Jean et beaucoup d’autres ont vu de leurs propres yeux Jésus et l’ont décrit dans les Evangiles. L’apôtre Paul, lui n’avait pas vu Jésus en chair mais a eu une vision et maintes révélations par Jésus Lui- même. Il faisait partie des persécuteurs de l’Evangile, mais est arrivé à reconnaître lui aussi que Jésus était réellement Dieu (Phil. 2:5) ; L’auteur de la lettre aux hébreux  explique comment Dieu a parlé par le passé par des hommes mais que dans les derniers temps il a parlé par Jésus, Le Fils (Hebreux 1:1) Il explique pourquoi le Sacrifice de Jésus était indispensable pour que l’humanité entière soit rachetée du péché; et pourquoi il était nécessaire que Dieu lui même, Jésus, vienne sur terre sous une forme humaine (Heb 2:14) pour le faire. Jésus est Dieu, créateur et sauveur. Par son sacrifice, il nous offre la possibilité d’être complètement réconciliés avec Dieu si nous plaçons notre confiance en Lui.
Actes 4 : 11-12
Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l’angle. Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.
Jean 14 :6
Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Jean 11 :25
Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;
Jean 17 :5
Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.
Jean 6: 35
Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
Mathieu 25:1-46
Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent: Non; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit: Seigneur, tu m’as remis cinq talents; voici, j’en ai gagné cinq autres. Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit: Seigneur, tu m’as remis deux talents; voici, j’en ai gagné deux autres. Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné; j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu? Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Ils répondront aussi: Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté? Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.


JE VEUX SUIVRE JESUS

CLIQUEZ.ICI

Dans la même série, découvrez aussi :

ETAPE 1

QUESTIONS

En construction.

SOLUTIONS

En construction.

Vous êtes ici : Dieu.fm > Etape 1: Découverte / Etape 2: Décollage / Etape 3: Destination